Médecins de plateaux, députés, ministres, journalistes : vous paierez !

S’il y a une justice…. Merci à mon correspondant

Par Antonin Campana pour Terre Autochtone

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés à subir vos injures.

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés à refuser de courber l’échine malgré vos menaces, vos intimidations, vos chantages et vos stigmatisations.

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés qui ne manifestent aucune peur, ni de vous, ni de votre pandémie.

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés qui préfèrent subir discriminations ignobles et infâmes privations plutôt que d’accepter l’arbitraire. 

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés qui peuvent regarder votre tyrannie dans les yeux sans baisser ni le regard ni le pantalon. 

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés à résister. A vous résister !

Mesurez-vous bien notre détermination ? 

Comprenez-vous bien la force morale qui nous anime ?

Etes-vous conscients que des gens qui sacrifient aujourd’hui leur travail et qui demain sacrifieront de la même manière leur maison et tout ce qu’ils possèdent, jusqu’à leur liberté s’il vous plaisait d’emprisonner leur corps, non seulement vous sont infiniment supérieurs, mais ont une volonté dont vous n’avez même pas idée ?

Et croyez-vous que ces cinq millions de non vaccinés que vous opprimez aujourd’hui, vous laisseront tranquille demain, lorsque cette mauvaise farce aura pris fin ?

Croyez-vous qu’ils oublieront que pour promouvoir vos injections vous avez écarté tout traitement et laissé mourir leurs proches faute de soins ? Croyez-vous vraiment qu’ils pardonneront le mal que vous avez fait ? Le mal que vous leur avez fait !

Croyez-vous vraiment qu’ils vous oublieront, qu’ils ne vous demanderont pas des comptes, qu’ils ne réclameront pas justice ?

Pensez-vous que la détermination dont ils font preuve aujourd’hui ne sera pas mise demain à vous poursuivre, à vous débusquer et à vous faire juger dans un procès digne du procès de Nuremberg ?

Préparez bien le jour d’après : que vous soyez médecin, journaliste, député, ministre ou président, vous devrez rendre des comptes pour vos mensonges, pour vos crimes, pour la vie gâchée des enfants, pour celle des adultes que vous brisez, pour les divisions que vous engendrez et pour toute l’iniquité que vous répandez.

Nous pèserons et soupèserons tout. Nous irons vous chercher au bout du monde s’il le faut. Vous n’aurez aucun refuge, car nous sommes partout.

Vous répondrez de vos actes, au pénal, à hauteur de vos responsabilités, pour ce massacre vaccinal planifié. Nous ne changerons aucune loi : le Droit a déjà prévu le crime de génocide !

Les cinq millions de non vaccinés, comptez sur eux, n’oublieront rien !

Jamais !

Tout cela vous fait rire ? Vous aimeriez répondre, peut-être encore insulter, ou menacer toujours de votre pouvoir dérisoire ?

Garder votre énergie, vous en aurez besoin !

Vous avez des justifications à faire valoir ? Gardez-les pour vos juges !

Vous vous pensez innocent ? On verra ça, au cas par cas.

Pour le moment, trouvez-vous plutôt de bons avocats, préparez votre défense.

Le vent tourne…

On arrive !

Antonin Campana

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.